Planète-déchet

 
 

Une crise sanitaire et environnementale            

La crise alimentaire

              Il faut environ 10 kg de nourriture pour produire un kilo de bœuf. C’est aujourd’hui la moitié de la récolte mondiale de céréales qui est gaspillée à engraisser des animaux alors qu’elle pourrait directement nourrir la population humaine. Et pour obtenir un kilo de viande de bœuf, il faut plus de 13 000 litres d’eau, à comparer avec 1000 litres pour un kilo de blé.

1 milliard de personnes ont faim

             Pendant ce temps, 800 millions de personnes ne mangent pas à leur faim et 4 milliards de personnes sont confrontées à une pénurie d’eau.

La crise sanitaire

             La consommation de viande provoque des maladies cardio-vasculaires, la première cause de mortalité en occident et la cause de 17 millions de décès par an dans le monde.

             La consommation de viande est aussi responsable de certain cancers comme les cancers de la prostate, des ovaires, des poumons, du côlon, du pancréas, du sein et de l’intestin et d’autres pathologies importantes qui sévissent dans les pays développés, à savoir les accidents vasculaires cérébraux, l’hypertension, le diabète de type 2, l’ostéoporose, l’hypercholestérolémie et l’obésité.

 

en voilà un qui n'est pas fâché avec le pâté !

 

Une crise environnementale

              La production de bétail est la deuxième source de gaz à effet de serre avec près d’un cinquième du total des émissions, soit plus que l’ensemble des moyens de transports du monde entier. Elle représente 9 % du CO2, 37 % du méthane, 64 % de l’ammoniac et 65 % des nitrates.

             L’élevage monopolise aujourd’hui près du tiers de la superficie des terres émergées et entraîne une destruction catastrophique des écosystèmes. Il est la principale cause de la disparition de la forêt amazonienne et de l’extension du désert.

Etre végétarien, voilà la solution pour diminuer le gaspillage planétaire.

 

              Le secteur de l’élevage est la plus importante source de pollution de l’eau dans le monde. Les fleuves et les océans sont empoisonnés par les déjections animales dont ce secteur produit chaque année 17 milliards de tonnes, ainsi que par les engrais et les pesticides utilisés pour produire le fourrage.

 







Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement