Planète-déchet

 

 

Le réchauffement climatique     

La Terre est la seule planète vivante

 

Qu'est-ce que le réchauffement climatique?

            Le dioxyde de carbone ainsi que d'autres gaz, présents à l'état naturel dans l'atmosphère, réchauffent la surface de la Terre. Ils captent une partie des infrarouges émis par notre planète en réaction au rayonnement solaire et ont un effet bénéfique : sans cette "couverture", la température du globe chuterait à – 18° C. Mais l'utilisation généralisée d'énergies fossiles (charbon, carburants) et les déforestations massives ont augmenté de façon dramatique la quantité de CO2 émis dans l'atmosphère terrestre. Résultat : la température moyenne ne cesse de s'élever, et atteint de plus en plus fréquemment des valeurs extrêmes.

Les changements observés

              Une grande majorité de scientifique s'accorde pour dire que le réchauffement climatique s'est amorcé, et qu'il résulte de l'activité humaine. Les preuves ne manquent pas ; elles sont accablantes.

              Des changements sont déjà observables sous diverses latitudes : les glaciers fondent à un rythme accéléré, la faune et la flore sont obligées de migrer, les tempêtes et périodes de grande sécheresse se multiplient.

Quelques exemples :

  • Le nombre d'ouragans de catégories 4 et 5 a quasiment doublé en trente ans.

  • Le paludisme affecte désormais certaines régions montagneuses, comme les Andes.

  • La fonte des glaces du Groenland a plus que doublé en dix ans.

  • Quelque 280 espèces végétales et animales ont déjà réagi à ce changement climatique en se rapprochant des pôles.

     

S'attendre à des retombées catastrophiques


            Il ne fait aucun doute que nous pouvons résoudre ce problème. Nous en avons même l'obligation morale. Des mesures simples, à l'échelle individuelle, peuvent contribuer à stopper le réchauffement climatique. L'heure est venue d'agir ensemble.
              
         En cas de poursuite du réchauffement climatique, nous devons nous attendre à des retombées catastrophiques :

  • Le nombre des décès liés au réchauffement pourrait doubler d'ici 25 ans et s'élever à 300 000 par an.

  • La fonte des réserves glaciaires du Groenland et de l'Antarctique rehausserait le niveau des océans de plus de 7 mètres. Effet immédiat : la dévastation de nombreuses îles et régions côtières.

  • Les vagues de chaleur deviendraient à la fois plus fréquentes et plus intenses.

  • Les périodes de sécheresse se multiplieraient, ainsi que les feux de forêts et de broussailles.

  • Avant 2050, toute la glace de l'Océan Arctique se liquéfierait chaque été.

  • Plus d'un millier d'espèces pourraient s'éteindre à travers le monde d'ici 2050. 
     

Sur plus de 200 pays, les Etats-Unis est l'un des 2 pays a ne pas avoir signé le protocole de Kyoto.

       

  







Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement