Planète-déchet

 

Le cirque                                

Des cirques sans animaux s.v.p!

            La plupart des gens ne savent pas vraiment ce qui se passe derrière la scène des cirques. Croyant être témoins d’une complicité absolument remarquable entre la bête et le dompteur, ils sont éblouis par ses spectacles d’animaux dans les cirques. Mais la réalité est beaucoup plus triste que le spectacle laisse présager.

           Les animaux ne sont pas faits pour sauter, lever une patte, traverser des cerceaux de feux. Ils ne sont pas faits pour supporter un dressage contre leur nature. La violence est donc utilisée pour obtenir un résultat digne d’un spectacle! Pour en venir à leur fin les 2 seuls moyens utilisés sont les coups et la privation de nourriture. Les animaux sont frappés, brûlés, piqués, privés d’eau et de nourriture et tout cela pour leur apprendre à faire des trucs et épater les spectateurs qui encouragent cette pratique en achetant des billets pour participer aux spectacles.

 

Prison a vie pour celui-ci

 

Une vie en prison

          

            Les conditions de vie sont déplorables et ont des effets dévastateurs chez les animaux. Ces mauvaises conditions mènent certains animaux vers la mort. Ils sont confinés dans des espaces restreints à longueur de journée dans des conditions qui ne sont pas adaptées à leurs besoins et ils sont transportés pendant de longues heures lors des tournées de ville en ville. Ces transports qui ne sont souvent pas adaptés se traduisent par des blessures et un stress intense. Les décès sont nombreux et souvent un animal est remplacé par un autre tout en gardant le même nom, nous laissant croire que c’est le même. Lorsque des animaux sont blessés, ils peuvent servir de repas aux lions.

 

 

 

Les balencements continuels traduisent une immense détresse

  

Pendant le spectacle

             

          Même les spectacles et les parades stressent les animaux. La musique, le bruit, les annonces ne font qu’ajouter à leur peur et par le fait même les rendent vulnérables et ils sont une réelle menace pour les spectateurs, comme nous avons pu le constater dans plusieurs accidents de cirques. Les animaux sont terrorisés pendant le dressage et le sont également lors de leur numéro. Plusieurs essaient de s’évader et ils sont le plus souvent repris à moins qu’ils ne soient tués 

 

Un témoignage

         

          L’entraîneur d’éléphants George Lewis raconte dans son livre « I loved Rogues » des exemples de mauvais traitements infligés aux animaux. Voici la traduction française d’un extrait du livre qui démontre la sensibilité d’un éléphant:
« Un jour, pendant l’entraînement des éléphants dans le « ring », on pressait les éléphants de faire leurs acrobaties. Sadie (nom de l'éléphant) ne comprenait pas ce qu’on voulait d’elle. Frustrée, elle a essayé de sortir du « ring ». Nous l’avons ramenée dans le « ring » et avons commencé à la punir d’être si stupide. Nous avons subitement arrêté, on s’est regardé ébahi, incapable de parler… Sadie pleurait comme un humain. Elle était étendue sur le sol et on pouvait voir les larmes coulés sur sa face et des sanglots secoués son gros corps. »

 

 

 

 

 

source : Massacre animal







Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement